Au pays des rennes et du soleil qui fait semblant de se coucher

Le 27 avril, nous croisons à nouveau le Cercle Polaire Arctique. Nous sommes en Finlande et plus précisément dans la région de Kuusamo en Laponie, à une cinquantaine de kilomètres de la Russie. En résumé pour les enfants, nous sommes au pays du Père Noël ! Nous ne l’avons pas encore rencontré, par contre nous avons vu ses rennes… A vrai dire, on en trouve partout : sur la route, en imprimé sur les t-shirts et même jusque dans l’assiette de Matthieu !

Notre étape du jour s’arrête à Ruka, où nous assistons vers 23h à un superbe « coucher » de soleil. Celui-ci semble rebondir sur la surface de la Terre, car il est à nouveau levé 4heures plus tard. La forêt tout autour semble s’embraser… Toute cette lumière aussi belle soit elle perturbe nos organismes. Depuis une semaine, nous sommes frappés par des maux de tête violents, notre appétit diminue étrangement et nous n’arrivons plus à nous endormir à des heures « normales ». Peu à peu nous perdons la notion du temps.

Le lendemain, nous visitons Ruka. Le domaine skiable ressemble aux pistes québécoises : peu de dénivelé, des lampadaires le long des pistes (pour le ski de nuit), une neige dure comme du béton et des magnifiques sapins tout autour. En fin d’après-midi, nous assistons à un contest freestyle vraiment impressionnant. Les participants doivent franchir un gap de 3 mètres de haut avant de s’élancer sur un big air monstrueux. Il est 19h quand le spectacle se termine, mais on a l’impression d’être au milieu de la journée tellement la lumière est forte et le soleil haut dans le ciel ! Nous sommes conviés à un diner dans la plus pure tradition finlandaise. Au menu : du renne (ça va sans dire !) et des mûres arctiques, aussi appelées « Or des Marais » par la population locale, à cause de leur couleur doré-orangé.

Le 29 avril, nous reprenons notre route vers Helsinki sous une tempête de neige. Des glaçons se forment sur les essuie-glaces de la voiture et la route est balayée par de puissantes bourrasques de vent. Alors qu’il fait 30°C en France au même moment, ici l’hiver n’est pas tout à fait fini.

Le lendemain après un réveil en douceur (Merci Nina !), nous nous baladons dans Helsinki. Malgré le froid et l’humidité, il règne dans cette capitale une ambiance joyeuse et conviviale. Les bâtiments historiques sont colorés et particulièrement bien conservés. Le soir, nous embarquons dans le ferry qui assure la liaison avec Stockholm, en Suède. Notre cabine sans hublot (ça coute moins cher !) est un peu étriquée et tout proche des moteurs, mais c’est toujours plus confortable que de dormir dans la voiture. Petit détail en passant : aujourd’hui, c’est le jour de la fête nationale en Finlande – synonyme de grande beuverie dans tout le pays – alors la nuit promet d’être agitée. Espérons que ce ne sera pas le cas de la mer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *