Anticipation

Retour aux infos pratiques

Anticipation

 
Fondamentalement, on n’a besoin que d’un passeport et d’une carte de crédit. Et, il faut bien l’avouer, l’idée de se lancer « au saut du lit » dans un tour du monde est plutôt séduisante. Cependant, il est plus raisonnable de se poser quelques questions avant de partir. C’est tout l’objet de cette rubrique. La principale difficulté de la préparation d’un voyage vient du fait que toutes les questions sont intimement liées les unes aux autres (les compagnons de voyages, les lieux, le parcours, le calendrier, le budget, la météo, la politique, la sécurité, etc.). Il n’est donc pas évident de savoir par où commencer.

D’une façon générale, les maîtres mots sont ANTICIPATION et BON SENS. Anticiper tous les futurs besoins qu’il faudra satisfaire sur place (argent, matériels, itinéraire, temps de déplacement,…). Si on veut être méthodique, le mieux est de faire une liste des taches à accomplir en fixant une date butoir pour chaque action et s’y tenir. En d’autres termes: faire un planning ! Attention, néanmoins, à ne pas être « borné », en voyage et a fortiori en matière de sports en montagne, il y a toujours des impondérables (vous savez cette fichue météo qui a décidé d’être exécrable justement le jour où vous avez posé votre RTT pour vous offrir une belle tranche de glisse…).

Laissez vous donc une certaine marge de manœuvre pour éviter de vous trouver bloqué par un calendrier trop serré ou une météo capricieuse. Du reste, ça vous permettra aussi de vous laisser le champ libre pour saisir les opportunités qui ne manqueront pas de se présenter sur place. En bref, penser à tout mais en essayant de faire le tri pour ne pas rentrer dans les détails totalement superflus (du genre : horaire et prix d’un hypothétique transport en bus entre Mammoth et Snow Summit, nuit d’hôtel dans 6 mois en arrivant à Sydney).

Tout ce travail préparatoire prend du temps, toujours plus que ce qu’on imagine, surtout si on travaille. Mais, tout dépend bien sûr du temps que vous allez passer à l’étranger, du nombre de lieux que vous allez rider et, bien sûr de l’énergie que vous allez consacrer à cette phase capitale. En ce qui nous concerne, nous travaillons en parallèle, donc pour 18 mois de voyage et le déplacement sur les cinq continents du monde, nous avons prévu 1 an de préparation.

Finalement, la préparation d’un grand voyage est un plaisir immense, car c’est déjà partir un peu…

 

Retour aux infos pratiques