Internet en voyage

Retour aux infos pratiques

Internet en voyage

 

Auparavant, les voyageurs ne pouvaient envoyer qu’une carte postale de temps en temps avec une formule bien énervante, du style :  »Je vais bien, la neige est bonne, je suis tout bronzé et je pense bien à vous… ». C’était agréable pour ceux qui recevaient la carte (quoique un peu énervant s’il pleuvait depuis 15 jours et que les prochaines vacances n’étaient pas avant 6 mois), mais pour ceux qui étaient partis, la communication restait assez limitée !

 
 
Aujourd’hui, tout le monde a son adresse électronique, son site, sa newsletter, sa mailing list… Ainsi, de nombreux « expat’ » (comme on appelle les personnes vivant hors des frontières de leur pays d’origine) donnent rendez vous à leurs proches sur la toile, via des petits logiciels du type MSN Messenger, Skype, ICQ, … Dès lors, on peut rester en contact avec l’ensemble de ses amis. Voire même, pour les plus discrets, partir sans le dire et répondre à ses e-mails comme si de rien n’était ! L’inconvénient, c’est qu’on peut perdre un temps fou à courir tous les cybercafés et râler contre le prix de la minute, la lenteur du réseau… voire les coupures de courant. Ce qui n’est pas forcément une activité très palpitante quand on voyage !

Inutile de dire qu’Internet apporte une aide considérable pour préparer son voyage. Pour nous, cela nous a permis de prendre connaissance de l’existence de la grande majorité des stations de ski dans le monde, de l’existence des différentes opportunités, de comparer les prix, etc. Par ailleurs, une fois parti, cela permet de récupérer des informations pratiques sur la situation politique ou sanitaire du prochain pays visité, de réserver une chambre d’hôtel ou d’acheter un billet d’avion. Les businessmen peuvent même poursuivre la gestion de leur portefeuille boursier sans interruption (ou presque) !

Internet offre aussi des bons plans auxquels on ne pense pas toujours ! N’avez-vous jamais entendu parler de ces voyageurs malheureux qui ont perdu ou se sont fait voler tous leurs papiers et leur argent ? Si l’arrivée d’Internet ne peut toujours pas empêcher que cela se produise, cela peut aider à parer au plus pressé et éviter des ennuis avec les autorités locales. Il faut pour cela s’envoyer à soi-même tous les documents nécessaires par e-mail avant le départ. Après un détour dans le premier cybercafé, on retrouve rapidement les informations nécessaires pour refaire les papiers disparus auprès des autorités consulaires ou de l’ambassade la plus proche.

Mais attention, toute médaille a un revers ! Un florilège d’arnaques en tout genre a vu le jour grâce à l’essor d’Internet. Ainsi, de faux sites web proposant des prestations à des tarifs défiant toute concurrences sont apparus. On vous propose, par exemple, de payer en espèces la totalité de la prestation une fois sur place seulement. A l’arrivée, un faux guide vous attend à la descente de l’avion avec un grand sourire, il vous accompagnera à l’hôtel, vous le paierez en toute confiance comme convenu…et vous ne le reverrez plus ! Alors, une petite astuce lorsque vous effectuez une réservation sur le web, c’est au moins de vérifier si votre interlocuteur a un numéro de téléphone qui fonctionne et une vraie adresse postale. Préférez les agences qui ont pignon sur rue ou qui vous ont été recommandées par des amis ou qui sont recommandées par un guide de voyage, même si elles sont un peu plus chères.

 

Retour aux infos pratiques