Parler le quebecois

Retour aux infos pratiques

Parler le quebecois

 
L’anglais et le français sont les 2 langues officielles au Canada. Toutefois, au risque de froisser les membres du mouvement séparatiste québécois, le français est en perte de vitesse depuis quelques années. De plus, le français tel qu’on le parle outre Atlantique diffère parfois du français de France. En effet, il est courant d’entendre des formules bien locales du genre « Tu sais-tu ? » au lieu de « Sais-tu ? » ou encore « Y’est quelle heure ? » pour demander l’heure. Les québécois utilisent aussi une quantité de mots anglais (prononcés avec un accent anglais à vous filer des complexes !) qu’il glissent au beau milieu de leurs phrases en français.

Ne soyez pas offusqué si on vous tutoie, car c’est une habitude locale qu’il vous faudra d’ailleurs adopter rapidement pour ne pas paraître snob. Méfiez vous des contresens, car certains mots n’ont pas la même signification en québécois et en français. Ainsi, au Québec le « dîner » est le repas du midi, tandis que le « souper » est le repas du soir. Reportez vous au lexique suivant si vous ne voulez pas vous pointez au restaurant au mauvais moment !

Il est possible que vous éclatiez de rire en entendant certaines expressions, essayez quand même de rester discret, car cela pourrait être assez mal interprété dans certaines circonstances… Globalement, vous comprendrez bien les québécois et vous serez certainement autant séduit par leur accent que par leur gentillesse et leur incroyable sens de l’accueil.

 

Lexique (non exhaustif) :

A
Accommoder : rendre service à
Achaler : contrarier, ennuyer
Achanlandé : lieu où il y a beaucoup de gens
Atriquer (s’): s’habiller de manière ridicule ou vulgaire
Appointment : rendez vous
Avoir les bleus : avoir le cafard

B
Batterie : pile
Bec : bisous
Beurrer : passer de la pommade
Bienvenue : je vous en prie, il n’y a pas de quoi, à votre service
Bitcher : médire sur quelqu’un
Blonde (ma) : ma petite copine
Boucane : fumée
Bras (ça coûte un) : ca coûte cher
Bûcher : couper du bois

C
Capoter : paniquer, perdre l’esprit
Cegep : Lycée
Char : voiture
Check tes claques ! : Bouge toi !
Chicane :
querelle, dispute
Chrisser dehors : mettre à la porte, virer
Chrisser son camp : déguerpir
Chum (mon) : Mon petit ami ou un copain
Cochon : délicieux, très bon
Colleux : affectueux
Comique : Bandes dessinées
Condo : Appartement en co-propriété
Coupe (une) : quelques
Croche (être) : malhonnête
Cruiser : draguer
Cute : mignon

D
Degré : diplôme
Dépanneur : épicerie ouverte tard le soir
Déjeuner :
petit déjeuner
Dîner :
Déjeuner
Dispendieux :
cher

G
Gasoline : essence
Gomme : chewing-gum
Gougounes : tongues, sandales
Griller :
bronzer

E
Effoirer (s’) : se vautrer, s’écrouler
En amour (tomber en ou être en amour avec) : être amoureux, être sous le charme
Enfirouaper : rouler, duper, tromper
Epais : lourd, stupide, débile

F
Fâche (ça m’) : ça me contrarie
Faire du pouce : faire de l’auto-stop
Faque : ce qui fait que, par conséquent
Fin ou fine : gentil, aimable
Fin de semaine : week-end
Foirer : faire la fête
Foufounes :
les fesses
Frette (il fait) : froid
Fun (c’est ben le) : agréable, sympa

J
Jasette : bavardage
Jaser :
papoter, discuter
Joke (une) : une plaisanterie, une blague

L
Licencié : autorisé
Licence : permis de conduire

M
Magané : abîmé, cassé
Magasinage : lèche-vitrines, shopping
Magasiner : faire des courses
Maringouin : moustique
Misère (avoir de la) : éprouver de la difficulté, de la peine

N
Niaiser : embêter
Niaiseux :
imbécile
Nono :
niais

P
Patenteux : bricoleur
Pantoute :
nullement
Pas si pire : pas mal
Piasse (une) : un dollar
Placoter : discuter
Platte (c’est) : ennuyeux

Q
Quétaine : ringard

S
Skidoo : motoneige
Souffleuse : chasse neige
Souper : dîner
Spécial (en) : en solde

T
Tannant : embêtant
Tantôt : il y a peu de temps ou bientôt
Toffe : difficile à faire
Track : voie ferrée
Trouble : ennui, souci
Tuque : bonnet

 

Retour aux infos pratiques