Surmonter le jet lag (1)

Retour aux infos pratiques

Surmonter le jet lag (1)

Surmonter le jet lag… ou comment remettre les pendules à l’heure (avant même d’être parti !)

 
Lorsque nous voyageons en avion à destination d’un pays lointain, notre corps subit des dérèglements : décalage horaire, coucher à une heure inhabituelle, position inconfortable pendant de longues heures, repas décalés, … notre organisme perd ses repères. Résultat, on peut être sujet aux insomnies, on est fatigué, on est moins performant et moins concentré. C’est le syndrôme du « jet lag ». S’il ne faut que quelques jours à certains d’entre nous pour récupérer, d’autres mettent parfois plusieurs semaines à s’en remettre. Voici quelques gestes simples qui vous permettront de rester aussi frais qu’un gardon !

 
 
1.Si vous partez moins de trois jours, l’idéal est de rester calé sur l’heure française. C’est d’ailleurs la méthode adoptée par les pilotes et les hôtesses de l’air. Ainsi, il faut autant que possible continuer à prendre vos repas comme si vous étiez à la maison et aller vous coucher à l’heure de la France. Ce n’est pas toujours évident, surtout si votre déplacement est à but professionnel. Par contre, si votre voyage dure plus de trois jours, il est indispensable d’adopter les horaires de votre destination dès que vous avez posé le pied dans l’avion, même mieux – si c’est possible – quelques jours avant votre départ.

2.L’idéal est en effet de prendre progressivement le rythme de vie du pays où vous aller quelques jours avant de vous y rendre. Le côté positif c’est que vous aurez l’impression d’être en vacance avant même d’être parti ! Selon les experts, notre organisme est parfaitement capable de gérer un décalage de 1h30, voire 2h par jour. Ainsi, pour un voyage de Paris à New York, où il y a 6 heures de différence, il suffit pendant les 3 ou 4 jours précédents le départ de décaler de 2 heures votre lever et votre coucher. Il vous faudra donc seulement trois jours pour vous acclimater à vos nouveaux horaires sans difficulté.

3.Tenez bien compte de votre sens de voyage. Ainsi, pour un voyage vers l’Est (pour la Chine, par exemple), vous devez vous lever et vous coucher plus tôt. En revanche, si vous allez vers l’Ouest, il faut vous lever plus tard. Ce dernier est plus pénible, car il est moins confortable pour notre organisme de raccourcir sa journée… il faut donc s’attendre à compter les moutons avant de vous endormir.

4.Si vous n’avez pas pu mettre en œuvre ce stratagème avant votre départ, vous pouvez adopter le rythme de vie du pays où vous vous rendez dès que vous avez mis le pied dans l’avion. Dormez et mangez vos repas selon vos nouveaux horaires… vous serez déjà ailleurs ! Pour cela, commencez par régler votre montre sur l’heure de votre destination. Préparez quelques aliments à emporter (mais attention de les avoir tous manger avant votre passage à la douane, car il existe certaines restrictions), quitte à ne pas toucher à votre plateau-repas s’il n’est pas servi à l’heure adéquate. Prévoyez des boules Quiès, un masque pour les yeux, un petit oreiller ou une minerve et des chaussons, afin de dormir plus confortablement. Par contre, si vous devez rester éveillé, pensez à vous lever régulièrement et à faire quelques pas pour activer vos muscles et surtout votre circulation sanguine.

 
Propos élaborés grâce au magazine « Sport » du 8 juillet 2005.

Retour aux infos pratiques