Les 3 vallées en 3 jours

Après avoir passé le réveillon à  Tignes, et profité – comme le veut la tradition – de très bonnes conditions le 1° de l’an, nous filons vers Brides les Bains pour y établir notre camp de base pour les 3 prochains jours. Au programme, Méribel, Val Thorens et Les Ménuires.

L'équipe de testeurs en luge

Le 2 janvier, le réveil est difficile et nos testeurs ont du mal à  sortir du lit ! Pourtant le programme est alléchant, pour ne pas dire lunaire : Moon Park, Moon Ride, Mini Moon, Moon Cross… Nous commençons la matinée par les zones ludiques de Méribel Alpina, puis passons l’après-midi sur Méribel Mottaret. C’est une des particularités de cette station. Une vallée, un nom, mais deux exploitants de remontées mécaniques. Du coup, on trouve tout en double snowpark, boardercross… sauf les fameuses Moon Ride ! Kéako ?! La question est toujours sur les lèvres de nos testeurs. Une zone  » HP  » (hors piste) indiquée sur le plan des pistes, annoncée sur le terrain par un panneau, mais ensuite on est livré à  soi-même. Bref, du HP organisé ! Gare aux barres rocheuses… Le concept est original, mais nous laisse perplexe quant aux questions de responsabilités.

Le lendemain, nous remontons fastidieusement toute la vallée des Belleville pour atteindre Val Thorens. Une fois sur place, pas de boardercross, pas de snowpark, mais le park de la boarder week mi ouvert, mi fermé et pas d’info… dé-ce-vant ! Qu’à  cela ne tienne, nous sommes surtout venus pour tester la piste de luge de 6km de long, sur 700 m de dénivelé ! A ce jeu là , nous voilà  tous redevenus débutants : trajectoires hasardeuses, défaut de maîtrise à   » haute  » vitesse, roulés boulés, personne n’est épargné. Sensations garanties ! A l’arrivée, nous avons tous la banane, nos testeurs sont même prêts à  refaire un tour ! Le soleil ayant basculé derrière les sommets, nous remettrons ça le lendemain !

Mickael et Margo dans le boarder des Ménuires

Dimanche 3 Janvier, nous sommes aux Ménuires. C’est la septième station que nous visitons et nous trouvons enfin un boardercross digne de ce nom : portillons de départ, portes dans de vrais virages relevés, whoops, bananes… c’est un régal ! Chacun y trouve son compte et même Bruno, le vétéran de l’étape, prend du plaisir ! Après une longue pause au Tex Mex, nous rechaussons les planches pour une petite heure de ski avant de nous attaquer à  Rock’n’Bob. La station a ouvert depuis 15 jours une piste de luge géante. Il y a donc quelques petits ratés quant aux mesures de sécurité. Résultats : Armelle passe par-dessus bord pour finir dans les pierres, des skieurs mal avisés se mélangent aux lugeurs, une  » piscine  » improvisée s’est créée dans un creux de la piste, etc. Malgré tout, c’est une fois de plus une bonne tranche de rigolade assurée !

Bruno en luge

Le week-end prochain, nous visiterons – entre autres – le Territoire du Grand Cry aux Gets et dégusterons des pistes  » Al dente  » à  Courmayeur, en Italie.

Ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *